La virtualisation pour renforcer la flexibilité et la sécurité des collaborateurs mobiles : quoi de neuf en 2017 ?

Fred Milon
Written by: Fred MilonPublished: March 31, 2017

Cette tribune a été publiée le 30 mars 2017 sur www.it-expertise.com

Les attentes en terme de mobilité des collaborateurs, notamment les derniers arrivés de la génération Z, révolutionnent les usages informatiques en entreprise. Plutôt que de les subir, les DSI peuvent faire le choix des dernières technologies innovantes de virtualisation pour les maîtriser.

Une récente étude américaine prévoit que le marché mondial des applications mobiles devrait doubler d’ici à 2021, passant de 12,2 milliards de dollars à près de 24 milliards de dollars. Nous assistons aujourd’hui à une véritable évolution dans les comportements professionnels : les collaborateurs de l’entreprise ne passent pas tout leur temps au bureau et ne travaillent plus de la même façon qu’autrefois. Les Milleniums, en particulier, arrivent sur le marché du travail avec les mêmes attentes de mobilité et de flexibilité que dans leur vie personnelle.

C’est pourquoi 2017 devrait voir le renforcement de la virtualisation dans les entreprises qui souhaiteront s’adapter aux demandes de ces travailleurs mobiles. Il s’agit en effet de la meilleure technologie pour libérer les collaborateurs des environnements de bureau statiques, tout en leur permettant d’accéder à une expérience utilisateur cohérente et fiable quel que soit leur terminal et d’où ils utilisent, et en toute sécurité.

Voici quelques avancées technologiques liées à la virtualisation qui seront au service des travailleurs mobiles en 2017 :

Plus d’applications Cloud pour améliorer la flexibilité et l’engagement des collaborateurs
Depuis plusieurs semaines, Windows 10 Cloud, une version cloud et allégée de Windows 10, fait beaucoup parler de lui. Ce nouvel OS n’ayant pas encore été annoncé officiellement, les spéculations vont bon train. Certains évoquent notamment la possibilité pour Microsoft de le streamer depuis son Cloud Azure, ce qui permettrait de l’utiliser sur toutes sortes de terminaux via un simple client de type RDP.

Reconnaître qu’aujourd’hui, les collaborateurs de l’entreprise veulent pouvoir accéder à leurs applications où qu’ils soient et à partir de n’importe quel terminal, est une stratégie judicieuse de la part de Microsoft. Plus généralement, une plus forte adoption du Cloud, qui rend cette mobilité et cette flexibilité possibles, devrait permettre aux entreprises de renforcer la productivité et la motivation de leurs salariés, notamment chez les plus jeunes.

Une nouvelle forme de Mobile Device Management pour harmoniser les parcs informatiques
Les entreprises se sont résignées, bon gré mal gré, à la culture BYOD (Bring Your Own Device). Elles doivent aujourd’hui faire face à des travailleurs mobiles qui utilisent de plus en plus leurs propres terminaux pour accéder à leurs applications via des Cloud publics. La gestion de ces postes de travail en dehors du réseau de l’entreprise est un véritable défi pour les équipes informatiques.

Le seul moyen de le relever est de pousser encore plus loin le concept de Mobile Device Management (MDM), en adoptant d’une part une gestion des postes de travail qui intègre tous les terminaux utilisés, sans exception ; et en scindant les utilisations personnelles et professionnelles. La virtualisation permet cette différenciation, les technologies aujourd’hui disponibles autorisant un accès sécurisé, indépendant du matériel utilisé, même en dehors du réseau de l’entreprise, aux applications et données professionnelles. Le tout, sans compromettre l’expérience et la productivité des utilisateurs.

Une meilleure gestion des postes de travail pour réduire la surface d’attaque
La mobilité ajoute une nouvelle dimension aux problèmes de sécurité. Les entreprises doivent affronter des logiciels malveillants arrivant de toutes parts, et plus particulièrement de tous ces terminaux différents utilisés par les travailleurs mobiles.

Pour assurer la sécurité, nous devrions assister à une plus forte adoption de terminaux multi-usages. Et parce que les technologies utilisées pour ces terminaux nécessitent une réelle gestion des postes de travail, nous verrons également la création et la montée en puissance de nouvelles fonctionnalités pour améliorer leur administration, leur sécurité et leur contrôle, où qu’ils se situent.

Toujours plus d’innovation mobile
Ce sont généralement les attentes des utilisateurs qui stimulent l’innovation. De nouvelles fonctionnalités mobiles devraient donc voir le jour en 2017 – comme, par exemple, les clés-PC. Ces micro terminaux portables que l’on peut démarrer sur clé USB permettent aux entreprises d’offrir à leurs collaborateurs un accès à la demande aux environnements VDI, tout en conservant un contrôle maximum.

Des applications et des collaborateurs mobiles, une nouvelle génération de salariés qui entendent disposer de leur terminal quand, où et comme ils le souhaitent… Les entreprises ont tout intérêt à envisager la virtualisation, pour leur livrer à la demande les bureaux et les applications dont ils ont besoin pour être productifs, même s’ils travaillent d’un aéroport, du café du coin, ou de chez eux.

Lire cette tribune sur IT-expertise.com.

Live chat

Live chat

Sent: 11:25 am
Hey! We're available right now.
Can I answer any questions for you?
Avatar
I'm looking for… Support Sales
ajax loader img