Logiciel de rançon ou cyberattaque, Petya est une raison de plus de choisir IGEL OS

Fred Milon
Written by: Fred MilonPublished: July 7, 2017

Petya, Petwrap, NotPetya, GoldenEye – peu importe comment vous l’appelez, la dernière attaque de logiciel de rançon a semé le cahot dans près de 12 500 ordinateurs. Un nouveau rappel à l’ordre pour vous inciter à prendre des mesures préventives dès aujourd’hui, ou risquer d’être la victime de la prochaine menace.

Le pire au sujet de cette attaque, comme le suppose certains analystes, c’est que, peut-être, l’argent n’a pas été la motivation première, mais plus l’intention de détruire de la donnée. On rapporte par ailleurs que cette cyberattaque pouvait en fait cibler l’Ukraine. Si c’est vrai, il y a peu de chance que les données volées soient un jour rendues ; ce qui intensifie encore le potentiel de dommages causés, puisqu’il n’y a peut-être aucun moyen de récupérer les données perdues. Et, même si l’Ukraine était la véritable cible, ses répercussions ont touché au moins 65 pays, dans une rapide vague de destruction.

Cette nouvelle variante de Petya, tout comme Wannacry, semble s’appuyer sur  l’exploit Microsoft Server Message Block, connu sous le nom d’EternalBlue. Sans les protections, patches ou antivirus adéquats, EternalBlue permet à l’attaque de s’immiscer rapidement dans une organisation, la rendant ainsi résistante et difficile à contenir.

Que faire ? Utiliser l’IGEL OS, bien sûr. Non seulement il est basé sur Linux, avec son principe d’exécution en mode privilégié, mais IGEL a également ajouté des couches de sécurité uniques pour quasiment immuniser tout terminal sous IGEL OS contre les logiciels de rançon et les cyberattaques. Voyons pourquoi :

  1. Fonctionne en mode lecture seule. L’IGEL OS tourne en mémoire, seules les données de configuration sont stockées en local. Ces données de configuration restent par ailleurs sous le contrôle d’un daemon qui enregistre la dernière configuration connue du terminal. Les autres aspects du système d’exploitation ne sont pas stockés sur disque et sont rafraîchis à chaque démarrage.
  2. Système de validation d’OS permanent. En téléchargeant l’IGEL OS dans la mémoire de travail, chaque composant (du kernel Linux au navigateur Mozilla Firefox, en passant par le Citrix Receiver) est vérifié pour assurer que le système est en bon état.
  3. Assure un rétablissement rapide. L’IGEL Universal Management Suite (et l’IGEL Cloud Gateway pour la livraison sur n’importe quel terminal connecté à Internet) permet le rétablissement rapide, sécurisé et hautement gérable des terminaux de l’entreprise. Avec un contrôle granulaire sur tous les postes de travail connectés au réseau, que cela soit un réseau privé et sécurisé, ou public et non-sécurisé, une entreprise peut rapidement redéployer et/ou mettre à jour des milliers ou des dizaines de milliers de postes de travail simultanément. Donc, même en cas de catastrophe, vous pouvez rapidement vous rétablir.

Il est clair que de nouvelles vagues d’attaques de logiciels de rançon ou autres cyberattaques sont à prévoir, à un rythme de plus en plus soutenu. Téléchargez et essayez notre logiciel de conversion Universal Desktop Converter (UDC) dès aujourd’hui, et constatez par vous-même comme il est facile de passer vos postes de travail sous l’IGEL OS. Vous n’atteindrez pas seulement de nouveaux niveaux de sécurité, vous gagnerez également du temps dans la gestion de vos postes de travail.

Live chat

Live chat

Sent: 11:25 am
Hey! We're available right now.
Can I answer any questions for you?
Avatar
I'm looking for… Support Sales
ajax loader img